Comment réussir une adoption ?

Avez-vous décidé d’adopter ? Félicitations à vous, vous venez de faire un grand pas. Cependant, il reste à affronter le plus dur qui est les années d’attente et des tentatives pour y arriver. Adopter peut sembler facile, vu d’un certain œil. Cependant, beaucoup passent par de longues files d’attente et des procédures administratives interminables qui leur prennent parfois des années avant d’y arriver. Pour vous éviter toute cette longue attente, lisez les critères ci-dessous.

Définissez votre projet

Démarrer un projet d’adoption et le terminer est une chose vraiment dure de nos jours, car il y a de moins en moins d’enfants à adopter et de plus en plus de parents qui souhaitent adopter. Et en plus de cela, des visites interminables avec les services sociaux, et toutes les procédures administratives qui vont avec.

Pour éviter cela, vous devez déterminer très précisément votre projet d’adoption. En général, les gens préfèrent adopter des nourrissons ou des nouveau-nés en bonne santé et très vigoureux, malheureusement, ils sont très rares à trouver et la procédure est très sélective.

Pendant les visites, vous aurez établi le profil type de l’enfant que vous souhaitez adopter, vous aurez donc enquêté sur des critères tels que l’âge, le handicap, la couleur de peau et plein d’autres choses. 

Au cours de cette procédure, tâchez de dire exactement ce dont vous avez besoin sans vous soucier de ce que penseront les agents. Être direct et ouvert les renseigne sur le fait que vous êtes organisé, précis et que vous savez ce que vous voulez. Contrairement à certaines idées reçues, cela constitue un avantage pour votre dossier.

A lire également  L'expertise judiciaire au service de la justice environnementale

Respectez les règlements

À force d’essayer plusieurs fois et sans succès, certains parents décident désormais de passer par des intermédiaires afin d’avoir très rapidement ce qu’il veulent, ce qui est interdit par la loi.

Si vous n’avez pas personnellement le temps de faire des recherches adéquates ou de mener les procédures administratives, vous pouvez simplement confier votre dossier à une agence agréée ou à une association qui s’en occupe.

Et surtout, n’acceptez jamais de payer des pots-de-vin ou des frais quelconques autres que les frais désormais requis, car dans certains pays, cela constitue une entorse à la loi.

Demandez des conseils

Vous n’êtes sûrement pas le premier de votre environnement à avoir entraîné une procédure d’adoption, alors dépendez du conseil auprès de toutes les personnes ayant déjà fait une procédure d’adoption, qu’elle a réussi ou pas. Vous pourrez vous servir des erreurs de ces personnes pour compléter votre dossier et maximiser vos chances d’y arriver.

Renseignez-vous

Avoir l’information nécessaire aide parfois à faire face aux surprises désagréables. Renseignez-vous suffisamment sur l’environnement, la situation précédente et même l’état de santé de l’enfant à adopter pour éviter de rencontrer au cours du processus du problème ms qui vous fera abandonner ou changer d’avis. 

Étant donné que changer d’avis en pleine procédure est un signe d’indécision et que cela pourrait vous porter préjudice lors d’une prochaine procédure, précisez-vous d’avoir toutes les informations nécessaires concernant l’enfant et notez que vous avez pris toutes les précautions possibles en cas de surprise ou d’imprévu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*